• Menu
  • Menu

Abattage d’arbre : intervention et prix 2020

L’abattage est l’opération qui consiste à faire chuter un arbre où l’on souhaite. Toutefois, on ne se lève pas un matin pour abattre un arbre à sa guise, la règlementation en la matière est précise et très stricte. Notamment en ce qui concerne les troubles que pourraient occasionner les arbres manquant d’entretien au voisinage.

Dès lors que vos arbres deviennent gênants, vous n’avez pas d’autre choix que de les abattre. Mais encore, il faudra y mettre le prix, car couper un arbre requiert l’intervention d’un professionnel. De la réglementation aux autorisations, en passant par les prix d’abattage et les économies qui peuvent être réalisées, découvrez tout ce qu’il y a lieu de savoir quand on veut se débarrasser d’un arbre chez soi.

Quel est le prix d’un abattage d’arbre ?

Dans la plupart des cas, c’est avant l’abattage que le prix est fixé et ce, sur un modèle forfaitaire. Néanmoins, il peut aussi arriver qu’un bucheron décide de vous délivrer une facture suivant une tarification à l’heure. Les prix ne sont pas standards, en réalité il s’agit des fourchettes qui varient en fonction de l’arbre, mais aussi de son environnement. Il faudra également prendre en compte certains critères tels que l’envergure de l’arbre (taille et diamètre) ou le type de matériel nécessaire à l’abatage (grue, nacelle, mini-pelle, etc.).

Vous remarquerez que le prix d’abattage est dégressif selon la quantité d’arbres qu’il faut abattre. Pour mieux comprendre cela, prenons le cas d’un arbre de 20 mètres dont le tarif d’abattage est fixé à 500 euros. Si vous prenez deux arbres similaires, vous pourriez avoir une remise de 20 % sur le montant global à débourser. Le montant d’un devis d’abattage est lié à certains éléments. Le tarif national moyen pour abattre un arbre sans dessouchage varie entre 200 et 500 euros pour un tronc.

Pour ce qui est du dessouchage, il convient de prévoir entre 150 à 1000 euros en plus du coût d’abattage. Le tarif horaire moyen d’un bucheron ou d’un élagueur est de 100 à 250 euros. Cela peut vite grimper à 500 euros si l’opération nécessite l’intervention d’un matériel de chantier. Quels qu’en soit les cas, voici les 3 facteurs qui déterminent le prix que vous devrez débourser pour l’abattage :

  • La hauteur et le diamètre : plus un arbre est grand, plus il représente un danger pour celui qui le coupe. Pour ne pas prendre de risque inutile, certains professionnels préfèrent passer par le démontage et le débitage.
  • Le nombre d’arbres à couper : on parle souvent de tarif dégressif, ce qui signifie que plus le nombre est important, moins le devis sera élevé ;
  • Le type d’arbre et l’environnement de l’arbre.

Quelles sont les autorisations nécessaires pour abattre un arbre ?

L’abattage d’un arbre est règlementé par le code civil. Ainsi, tout propriétaire doit effectuer les travaux d’élagage d’arbre (couper les branches) pour qu’il n’excède pas les 2 mètres de hauteur. Avant tout abattage, une demande d’autorisation doit se faire auprès de la mairie, le service d’urbanisme va analyser le dossier pour déterminer si la coupe est possible. Si le résultat est satisfaisant, vous allez obtenir l’ autorisation de coupe et d’abattage d’arbres délivré par la mairie.

Toutefois, si votre arbre se trouve dans un plan local d’urbanisme de votre commune, vous ne pourrez malheureusement pas avoir l’autorisation. Le droit sur l’abattage des arbres sur des propriétés privées soulève souvent quelques difficultés, car la législation est un peu complexe sur la question. Nous vous conseillons de vous rapprocher des services de votre mairie pour plus d’informations.

Professionnel en train de couper un arbre

Pourquoi faire appel à un professionnel pour couper un arbre ?

L’abattage d’un arbre est à la fois difficile et dangereux. C’est une mission qui doit obligatoirement être prise en main par des professionnels expérimentés. Ces derniers disposent pour la plupart d’une expérience solide dans le domaine de l’arboriculture. L’expertise dont ils jouissent leur permet de garantir la bonne santé des arbustes et d’assurer leur survie. Les spécialistes à qui vous faîtes appel ont les compétences nécessaires pour réaliser des coupes précises.

Ils sauront prendre soin de vos arbres, afin que ceux-ci puissent se développer sans maladie. En les contactant, vous faites un choix gagnant, car ils disposent de tout le matériel adéquat pour réaliser un travail irréprochable.

Quelles sont les étapes pour réussir à abattre un arbre ?

Lors de l’abattage d’un arbre, il est nécessaire de recourir aux meilleures techniques pour mettre en place un environnement de travail sécurisé.

  • Bien se préparer : on gagne beaucoup à être prévoyant lorsqu’il faut abattre des arbres avec une tronçonneuse. Votre équipement forestier doit être à portée de main. Essayez aussi de vous renseigner sur la zone où seront effectués les travaux. L’objectif est de vérifier si le site présente des obstacles d’envergure. Et même si tel n’est pas le cas, mettez des panneaux d’avertissement sur la voie publique, pour indiquer aux automobilistes et aux passants que la zone est interdite ;
  • Procéder à l’abattage proprement dit : prenez le soin d’examiner l’arbre attentivement, pour vérifier et déterminer la direction de la chute. Parmi les éléments à prendre en compte, il y a la direction du vent. La prudence est de mise, surtout si vous ignorez la direction de chute naturelle de l’arbre. Mieux vaut s’en éloigner, en dégageant l’espace où il est supposé tomber ;
  • Élaguer le tronc de l’arbre : ne commencez pas sans vérifier au préalable si votre tronçonneuse a du carburant. Dépouillez l’arbre de tous les rameaux et les branches qui peuvent constituer une gêne lors de la découpe ;
  • Choisir la technique de coupe adéquate : assurez-vous que la charnière préserve une épaisseur uniforme et de bonnes dimensions ;
  • Contrôler les maladies : un arbre peut présenter des maladies pouvant compliquer l’abattage, notamment si le tronc est pourri et les fibres fragiles ;
  • Se munir des meilleurs outils d’abattage : les équipements forestiers que vous utilisez doivent être sélectionnés en fonction de la taille de l’arbre. Les petits arbres n’ont pas souvent nécessairement besoin d’outils sophistiqués.

Quelle est la meilleure période pour procéder à l’abattage d’un arbre ?

Abattre un arbre ne devrait pas se faire sur un coup de tête. S’il fallait choisir une période pour le faire, ce serait durant l’hiver. En effet, l’abattage doit se faire lorsque le bois servira le plus (pour le chauffage ou la confection de meubles par exemple). C’est la période dite « hors sève », c’est-à-dire entre novembre et mars. Notez tout de même que la donne est différente dans la haute montagne où en hiver l’exploitation est quasi impossible, autant le faire durant l’été.

Bois de chauffage pour la maison

Faites des économies et garder le bois pour le chauffage

Quand on veut réaliser des économies lors d’un abattage, la première chose à faire est de vous procurer un exemple de devis d’abattage. Renseignez-vous auprès de plusieurs enseignes puis comparez les diverses propositions reçues. Après analyse, vous pourriez alors négocier le prix pour parvenir au meilleur tarif d’abattage d’arbre. Assurez-vous que dans le devis, sont pris en compte la coupe et l’évacuation. Prenez aussi en considération le dessouchage, car il peut vraiment faire grimper, voire doubler le tarif final à payer. L’autre technique qui est couramment utilisée est l’abattage gratuit contre du bois de chauffage.

Ce sont des personnes qui préfèrent payer en nature plutôt qu’en espèce, toutefois cela n’est possible que sous réserve de certaines conditions. Dans l’essentiel des cas, le propriétaire doit disposer non seulement des arbres d’une petite envergure, mais aussi sans réel danger. Autrement dit, il n’est pas nécessaire de disposer des outils sophistiqués pour effectuer ce type d’abattage. Certains particuliers ou bucherons en quête de bois gratuit ne vont pas hésiter à vous proposer leurs services, si vous possédez le type de bois qu’ils recherchent.

D’autres personnes pour faire des économises préfèrent louer du matériel pour réaliser le travail eux-mêmes. Nous le déconseillons fermement parce que ça reste malgré tout une expérience dangereuse, y compris pour les plus expérimentés. Nous pensons que la meilleure économe que vous puissiez faire, est de conserver le bois et le mettre à l’abri pour qu’il serve plus tard de bois de chauffage. Votre facture d’électricité va énormément chuter.

Conclusion

En conclusion, le volume de travail et la complexité de l’ouvrage sont les critères qui déterminent le coût de l’abattage d’un arbre. C’est donc en toute logique qu’un arbuste abattu d’un seul coup ne coûte que 100 euros environ, tandis qu’un arbre dont l’abattage est plus complexe peut nécessiter jusqu’à 1000 euros.